Vous parlez, Tatiana de Rosnay, dans votre livre de l'adultère, en experte. Moi qui n'aime rien de moins que de piquer les maris des autres, j'ai noté que déjà dans "adultère", il y a "adulte"...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.