"Ils ont fermé les cafés, il ont fermé les coiffeurs, puis, ils ont fermé les cavistes... Et ça vraiment ça fait mal" - Le blues du confinement de Thomas Bidegain

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.