Thomas Bidegain revient, un peu comme Roland Garros, comme le festival de Cannes, captivant comme un Nadal, Fond de court comme les frères Dardenne.... il revient une fois de plus pour parler de story telling.

Il parle de tous ces petits morceaux de récit, reflets de nos peurs et de nos espoirs les plus intimes que l'on transforme un après-midi de juin en bulletin de vote et qui, mis bout à bout forment le grand récit du réveil écologique, celui là même dont on aimerait entendre sonner l'alarme de nos torves consciences assoupies et qui n'indiquent en définitive à Yannick Jadot que l'heure a bien sonné pour se faire photographié dans Paris Match avec sa fiancée. Le story telling quoi.

Et le thème du jour dans le monde du story telling, ce sont les verdicts ....

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.