Le thème du jour dans le storytelling de Thomas Bidegain, c'est la distance. Celle que l'on veut garder par rapport au récit. On écrit pour réduire la distance pour immerger le spectateur. Ou l'allonger pour créer de la distance, comme Macron quand il part à l'étranger pendant que la France a très chaud.

Programmation musicale
  • MAURANE
    MAURANE

    Danser

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.