Enfin voilà je reviens une fois de plus pour parler de Storytelling, de tous ces petits éléments chimiques de récits qui une fois brulés et mélangés forment le grand nuage des histoires, inoffensives et rassurantes, qui survolent un à un nos ministères...

Oui c'est toujours émouvant. Et si ça me fait cet effet là, on imagine l'effet que ça va faire au djihadistes de revoir Paris, une fois que Trump les aura libérer en lâchant les Kurdes. 

Enfin voilà je reviens une fois de plus pour parler de Storytelling, de tous ces petits éléments chimiques de récits (5253 tonnes pour être précis) qui une fois brulés et mélangés forment le grand nuage des histoires, inoffensives et rassurantes, qui survolent un à un nos ministères et dont les noires retombées, avec leur gout de pneu, font flotter les poissons sur le ventre et marcher le monde sur la tête. 

Le storytelling quoi. 

Et le thème du moment, dans le storytelling, il semblerait que ce soit la nostalgie. 

C'est du moins l'impression que j'en avais en lisant la presse depuis l'autre côté du monde. L'écho de notre lointain pays me ramenait en mémoire une vieille histoire. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Thomas Bidegain
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.