Thomas Bidegain parle de toutes ces histoires que l'on raconte de Hollywood à Nancy.

Dis moi ce qui te fait peur, je te dirai mon programme.

Les a priori sont le matériau de base qui permet aux médias et aux politiques de dire des conneries. Sur les migrants par exemple, on préférera toujours un bon micro-trottoir à une étude sérieuse. L'occasion pour Thomas Bidegain de mettre en lumière un article du journal Le Monde passé inaperçu cet été : Migrants : comment les maires récalcitrants deviennent accueillants

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.