Dans ce nouveau storytelling, vague de récits indécises et vagabondes, Thomas Bidegain parle du récit du « ça suffit ! » qui évoque le point de non-retour, où l’explosion de la brutalité s’installe au bout de 5 minutes… Alors ça suffit ou ça ne suffit pas ?

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.