Thomas Bidegain a choisi pour sa chronique le thème du coût. Le coût des histoires. Si on travaille dans le cinéma, la politique ou le marketing, on sait que faire une histoire crédible, ça coûte un peu cher... Et pour que ça rapporte, le message doit être simple.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.