Dans quelques jours, la justice belge examinera la demande d’extradition de Carles Puigdemont, ce sera le 17 novembre. Et ce n’est pas la première fois que la Belgique accueille un exilé en quelque sorte. Un autre homme a trouvé là refuge.

Marvin Gaye a choisi Ostende, sur la côte Belge pour se refaire
Marvin Gaye a choisi Ostende, sur la côte Belge pour se refaire © Getty / Rob Verhorst

Cet homme, c'est Marvin Gaye, et cette chanson, Marvin Gaye l’a composé à Ostende, sur la côte Belge. Et c'est là, Pierre, que je vous emmène ce matin. Imaginez une station balnéaire, avec un petit quelque chose de désuet, une longue plage, comme un plat pays, des cabines de bains à l’ancienne, le casino ambiance belle époque… 

C’est là que le prince de la Soul débarque le 14 février 1981. A cette époque, le chanteur n’est pas en grande forme : le fisc lui réclame 4 millions et sa prestigieuse maison de disque la Motown ne veut plus entendre parler de lui. Il faut dire que Marvin a pas mal abusé de substances prohibées encore aujourd’hui. 

Mais pourquoi la Belgique ?

Il est invité là par un fan belge. Il s’appelle Freddy Cousaert. Ils se rencontrent à Londres, Marvin n’est pas au mieux, et Freddy se dit que l’air de la mer et de la Belgique lui fera le plus grand bien… Et puis, Marvin Gaye a été marié à une certaine Anna Gordy, et quoi de plus naturel, quand on a été le mari d’Anna Gordy, que de choisir l’exil au pays d’Annie Cordy, l’inoubliable interprète de Tata Yoyo ?

Et depuis quelques années, on peut visiter Ostende sur les pas de Marvin Gaye.

L’office de tourisme a mis en place le Midnight Love Tour. Midnight Love, c’est le titre de l’album sur lequel on trouve la chanson Sexual Healing. On vous donne un audio video guide, qui vous permet d’aller là où Marvin Gaye s’est rendu. Devant la résidence Jane par exemple. Où il logeait. Un bâtiment des années 70 tout ce qu’il y a de plus classique, mais c’est là que Marvin aurait écrit Sexual Healing…

On peut aller sur le terrain de basket ball où le chanteur venait jouer. Il a été sportif à Ostende. Dans les écuries royales d’Ostende, il y a un terrain de basket, il y aussi un club de boxe, où Marvin venait s’entrainer. Dans cet audio video guide, il y a des images d’un film réalisé par Richard Olivier, et qui s’appelle Remember Marvin Gaye. On voit Marvin boxer, courir dans les dunes, façon Rocky Balboa, on le voit jouer du piano dans l’auditorium de la ville où il a donné les derniers concerts de sa vie. Il y a d’ailleurs aujourd’hui dans le hall, une statue de Marvin au piano… 

Dans ce documentaire, il y a même une scène savoureuse. Marvin entre dans un bar, il y a un Ostendais qui ne le connaît pas du tout, et qui lui demande "Mais t’es d’où toi, tu es du Paraguay ?" Marvin, répond simplement je suis des États-Unis. A Ostende, il se requinque. Ce n’est pas une guérison sexuelle, Sexual Healing mais une guérison belge…  Il  y reste un peu moins de deux ans, avant de retourner au pays et de replonger dans la drogue et de finir, sous les balles du fusil de son propre père.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.