La vie de Joséphine Baker, des trottoirs fangeux de Saint Louis aux marches du Panthéon, en passant par les diners à la Rotonde

Quel chemin parcouru pour la petite fille d'esclaves devenue amie des vedettes et des princes, mais aussi, une infatigable combattante de la discrimination, du racisme, qui a su s'imposer dans une France coloniale.

C'est à lire : "Joséphine Baker, des trottoirs de Saint Louis, aux marches du Panthéon", par Marie-Florence Ehret, aux éditions de La Différence

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.