La montagne a inspiré Jean Ferrat, c’est celle qu’on peut voir quand on se promène du côté d’Antraigues sur Volane, c’est au nord d’Aubenas.

Jean Ferrat dans sa propriété à Antraigues
Jean Ferrat dans sa propriété à Antraigues © Maxppp / Jacques MEDAN

Cette montagne existe vraiment, elle a inspiré Jean Ferrat, c’est celle qu’on peut voir quand on se promène du côté d’Antraigues sur Volane, c’est au nord d’Aubenas. A 470 m d’altitude. Et ça a son importance l’altitude en Ardèche. Parce que les hivers peuvent être rudes.  C’est un petit bourg médiéval, fortifié tout en pierre. Quand on le voit de loin on n’a l’impression d’une vigie. Il est posé en haut d’un piton, et il y a une tour qui domine tout village… Aujourd’hui un clocher mais qui a du servir de tour de guet. 

Ferrat tombe raide dingue de ce village. On est au début des années 60. Il vient de connaitre le succès avec la chanson nuit et brouillard. Une chanson pudique sur la déportation, et personnelle aussi. Le vrai nom de Ferrat c’est Tennenbaum. Son père est juif et il n’est pas revenu d’Auschwitz…

Et quand Ferrat découvre Antraigues, il déclare : 

« J'ai découvert quelque chose qui, je crois va beaucoup compter pour moi, j'ai rencontré un „pays“ nouveau, que j'ai aimé, que j'aime. Et je crois que j'irai très souvent. »

il achète une maison, au bord d’un torrent, un peu isolé. Parce qu’aller dans l’Ardèche, c’est aller aussi dans la contemplation, dans le silence de l’eau, qui apaise, qui impose comme une sorte de recueillement . Son ami Georges Moustaki disait de lui :

« C'était un homme engagé mais il n'était pas hurleur de sentences. Il le faisait avec poésie. »

et l’un de ses engagements c’est de défendre cette montagne d’Antraigues. La défendre de ce qu’on appelle l’exode rural ; c’est d’ailleurs le début de la chanson. 

Il dit « Ils quittent un à un le pays Pour s'en aller gagner leur vie Loin de la terre où ils sont nés.»

Lui n’est pas né sur cette terre, mais il y a vécu. Sa femme a crée la maison Jean Ferrat qui organise des spectacles, des conférences, autour de l’œuvre du chanteur, mais aussi de ses convictions… et lui évidement, repose aujourd’hui à Antraigues sur volane… 

on peut retrouver un reportage consacré à Jean Ferrat et l’Ardèche dans l’émission d’Arte Invitation au Voyage, qui passe tous les jours à 16h30. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.