Ce matin, à la conquête du Midwest américain...

La petite maison dans la prairie, saison 7
La petite maison dans la prairie, saison 7 © Getty / NBC

Autant, on connait la conquête de l’ouest… Les pionniers, ceux qui ont traversé au 19ème siècle les 4500 kilomètres de l’Est vers le Pacifique américain… Ceux-là, on les voit très bien. On connait un peu moins ceux qui sont partis à la conquête du Midwest, du Dakota, du Kansas et du Wyoming, tous ces états au centre du pays… Des prairies immenses, des hautes herbes, des grandes terres agricoles… En 1862, le président Lincoln encourage les Américains à aller peupler ses terres du milieu, avec une idée très simple vous pouvez devenir propriétaire terrien, à condition de vous installer au moins 5 ans, et cultiver au moins 20 hectares. C’est la loi Homestead. Des milliers d’Américains partent à l’aventure. Parmi eux, la jeune Laura Ingalls… 

La vraie Laura Ingalls qui est à l’origine du feuilleton mythique.

Dans le générique de la petite maison dans la prairie, avec les trois sœurs Ingalls qui dévalent une colline fleurie…   

Et la plus jeune Carrie Ingalls se casse la figure… Ce n’était pas prévu. Elle est vraiment tombée… C'était deux jumelles qui jouaient le rôle de la petite Carrie, et après cette chute, aucune des deux n’a voulu refaire la scène ! Ce qui est devenu culte était au départ un accident… 

Mais avant d’être un produit télé commencé en 1974, un brin nunuche et très moralisateur, la petite maison dans la prairie, c’est un livre. Un gros, traduit en 9 tomes en France et écrit par Laura Ingalls, bien plus tard, et qui raconte cette aventure. 

L’histoire de Charles, sa femme Caroline, et leurs trois filles, Mary, Laura, Carrie, et le chien Jack, qui quittent le Wisconsin, dans un chariot branlant, sous l’effet de cette loi Homestead pour espérer devenir propriétaire.

Ils arrivent d’abord au Kansas, peuplé d’Indiens, les osages, qui ne voient pas d’un très bon œil ces colons. Ils s’approprient des terres qui pour les Indiens n’appartiennent à personne. Laura Ingalls raconte des nuits à entendre les cris de ces Indiens, à avoir peur… 

Ils finissent par quitter ce Kansas pour le Dakota du sud. 

Et après plusieurs tentatives, ils s’installent par très loin de la ville de De Smet. Et on peut encore aujourd’hui visiter la ferme des Ingalls… Telle qu’elle est décrite dans le livre… C’était au départ une petite pièce unique en bois, très dénudés. Où ils se sont entassés à 6, avant de construire une autre petite pièce…

Des conditions de vie difficile

Dans la série, la maison est grande et il y a un étage… Dans la série, il faut beau souvent… En vérité, dans le Dakota du Sud, il fait froid l’hiver. 

Et encore, il y a quelques années, la version originale du livre a été publiée. Elle avait été refusée parce qu’elle était trop sombre… Laura Ingalls y raconte par exemple que la famille Ingalls était tellement pauvre qu’un voisin avait proposé d’adopter la jeune Laura, pour qu’elle ait une vie meilleure. On apprend aussi qu’il y a eu un petit frère qui n’a pas survécu… Ils ont même du quitter en pleine nuit une maison qu’ils occupaient, faute de pouvoir payer le loyer… La série est donc bien loin de la réalité… Cette conquête du Midwest, n’a pas franchement ressemblé à ce générique où trois jeunes filles qui ont l’air heureuse comme tout dévalant en courant une colline… 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.