En coloc' avec ses deux poètes, il leur propose chaque semaine la séance de Thomas Croisière et hier c'était... "Le Cercle des poètes disparus" de Peter Weir.

Ça parle d’un garçon qui part au collège ou je sais plus. Y a un professeur, le professeur de littérature, il arrache les pages des dictionnaires, il lit des poésies, il est très sympa comme professeur. 

Le professeur parle aux élèves d’un cercle des poètes disparus, c’était un groupe avant qui se réunissait dans une grotte indienne et qui se racontait plein de poèmes et des histoires 

Il leur apprend surtout le refus du conformisme, la remise en cause de l’autorité et le goût de la liberté. Autant de choses inacceptables en 1959 comme en 2020.

  • Légende du visuel principal: Robin Williams dans "Le Cercle des poètes disparus" de Peter Weir en 1990. Le film qui donna à toute une génération l'envie de se mettre debout sur la table en scandant "Carpe Diem" © AFP / Touchstone Pictures. Collection Christophel