Reconfiné avec mes deux nullos scolarisés, je leur propose parfois la séance de Thomas Croisière et hier c’était… « La cité de la peur ».

Anniversaire de CANAL+ oblige, hommage à cette chaîne qui réunit à la fin du XXème siècle tout ce qui chante, sniffe, rigole et pétille.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Nuls pour leur exercice parodique utilisent le principe du film dans le film, comme Godard et son Mépris, Tarantino et ses Inglorious bastards, sans oublier Woody Allen, Gene Kelly, Fellini ou David Lynch. 

Parce que les Nuls, vus à la télé, aiment le cinéma, vu au cinéma comme le prouvent leurs pastiches de Pretty Woman ou Basic Instinct

Sans oublier, le fondement du rire sur lequel s’unissent toutes les générations et civilisations lors de la course effrénée de Serge Karamazov sur la Croisette.

Dans cette scène, les plus cinéphiles remarqueront aussi l’hommage au Blow up d’Antonioni. Maitrise de l’humour à plusieurs degrés…

Le débile, c’est Dominique Farrugia qui fut ensuite Président de CANAL+. Belle polyvalence !

La cité de la peur est un slasher et disparaissent ainsi Karyo, Gélin, Bacri, Mitchell… Car il y a du beau monde dans ce film : Rosanna Arquette, le Président Lescure, le titanesque James Cameron, Dave… et Gérard Darmon qui est à Alain Chabat ce que Fred Astaire est à Ginger Rogers.

La mythique Carioca redansée pour le 25ème anniversaire du film au Festival de Cannes. Cette Carioca inspirée par Hamburger film sandwich écrit par leurs mentors les ZAZ puisqu’on y entend…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vive le cinéma !

Les références