Confiné avec mes deux gamers, je leur propose chaque soir la Séance de Thomas Croisière et hier, c’était...

Ready Player One de Steven Spielberg

A 72 ans, Steven Spielberg concilie modernité et nostalgie dans cette dystopie où les hommes ont choisi la « matrixienne » pilule rouge pour fuir la réalité d’un monde que le consumérisme et les crises écologiques mènent au bord du gouffre. C’est vraiment n’importe quoi ce film.

Gaston : En fait, c’est l’histoire d’un garçon qui joue aux jeux-vidéos en 2047. Y a 3 clefs qu’on doit découvrir avec des indices pour une autre clef. Et il y a une société IOI qui essaye de tuer réellement les garçons et les filles qui ont les 2 premières clefs

Nos héros cherchent dans leur monde virtuel un « easter egg », un oeuf de Pâques – un peu comme nous lundi, mais nous ça ira beaucoup plus vite parce qu’on ne peut pas sortir - Un oeuf de Pâques donc, cette fonction cachée au sein d’un programme qui donnera au vainqueur le contrôle de la plus grande plateforme mondiale : L’Oasis

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Comme moi dans mes chroniques, Steven farcit son film avec sa popculture, et ça tombe bien parce qu’hormis Carlos, nous partageons la même.

Gaston : J’ai reconnu Le Géant de Fer, la voiture de Retour vers le futur et le monde de Minecraft

Et plus d’une centaine d’autres : d’Akira en passant par Excalibur sans oublier une référence centrale – et pardon les enfants, j’avais complètement oublié - celle de son mentor et ami : le Shining de Stanley Kubrick. Maintenant au moins vous savez ce qu’il y a dans la chambre 237.

Gaston : Pour la 3ème fois, j’ai DE-TE-STE

Oui, on a compris que tu as détesté Gaston, mais ton frère a aimé ce récit mi-film mi-jeux vidéos.

Alfred : Moi j’ai beaucoup aimé et en plus j’ai trouvé que ça collait bien le film avec la journée car on avait fait 4 heures de jeux-vidéos le matin

Alors si tu pouvais rester discret sur le sujet parce que pour choper de la milf après le confinement, j’essaye de me faire passer pour un super papa. Et puis quoi qu’il arrive, je serai toujours un meilleur père que ceux absents des films de Steven Spielberg.

Alfred : Steven Spielberg, on a vu plein de films de lui comme ET, Rencontre du 3ème type, Les Dents de la mer, mais bon, ça on n’est pas sensé le dire

Mais tais-toi gosse de con! Bon, heureusement, je ne l’ai pas montré à ton petit frère. Hein Gaston ?

Gaston : Moi, je sais pas ce qu’il m’a pris, juste après d’avoir vu le début des Dents de la mer où y a le mec qui meurt, je suis allé à la plage

Ben tu sais quoi ? T’as bien fait d’en profiter parce qu’avec cette putain de décision préfectorale, t’es pas prêt de la revoir la plage.

Et puisque c’est comme ça, je vais vous montrer Les aventuriers de l’arche perdue et je pense pas que vous ferez encore les malins quand vous verrez fondre les nazis.

Moi je l’ai vu au ciné avec mon père à votre âge et j’en fais encore des cauchemars. Alors, vive les papas irresponsables et... Vive le cinéma !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.