Pour cet épisode de la série "Souvenirs de Cinéma", c'est Philippe qui est venu confier à notre cinéphile préféré son amour pour le chef d'oeuvre de Richard Fleischer : "20 000 lieues sous les mers" sorti en France en 1955 et récompensé par l'Oscar des meilleurs décors et celui des meilleurs effets visuels, chapeau!

Son 1 – Souvenirs

Certains auditeurs me confient leurs souvenirs de cinéma et aujourd’hui c’est Philippe

Son 2 – Métier

Et pourtant, vous l’avez fait et je ne vous remercie pas !

Son 3 – Titre

De Richard Fleischer avec Kirk Douglas, James Mason et Peter Lorre

Son 4 – Wikipedia

Je vous rassure, je fais pareil que vous. Mais je ne le dis pas trop fort parce qu’en plus, France Inter me paye pour ça

Son 5 – 20 000 lieues

Ahahah, aller au cinéma et rentrer à minuit. C’est so XXème siècle ?

Son 6 – Minuit

Mais aujourd’hui, rentrer après minuit ou même sans trop en demander, après le coucher du soleil, ce serait fou !

Son 7 – Calmar

C’est d’ailleurs pour ça que Philippe nous écoute…

Ce calamar si impressionnant qu’il valut au film le plus cher de son époque, l’Oscar des meilleurs effets visuels

Son 8 – Cinéma Généreux

Non, mais surtout, Philippe, vous me rappelez qu’on a connu le cinéma tout court !

Son 9 – Séance

Et avec les pubs : « A deux pas de votre cinéma et dans une ambiance conviviale, la brasserie Chez Fernand sera heureuse de vous accueillir après votre séance ». Vous allez me faire chialer Philippe…

Son 10 – Sensible

Comme disait George Cukor : « Le cinéma c’est comme l’amour. Quand c’est bien, c’est formidable. Quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même ».

Son 11 – Emmanuelle

Too much information Philippe et j’imagine que vous avez aussi vu d’une main, 20 000 vieux sous mémère, mais on va en rester là. Merci, à quelques jours du triste anniversaire de la fermeture des cinémas de m’avoir rappelé les sales plaisirs du cinéma en salles.

Son 12 – Vive le cinéma

Vive les cinémas ! 

L'équipe
(Ré)écouter La chronique de Thomas Croisière