Dans son billet matinal, Thomas Croisière revient sur le complot ourdi contre lui... et sur les performances des humoristes qui ont osé lui faire de l'ombre cet été.

Quelle joie vous me faites en me faisant revenir dans le 6-9 de France Inter. Mais aviez-vous vraiment le choix ? 

Car vous vous doutez bien qu’après mon injuste éviction de l’antenne le 6 juillet pour avoir passé du Michel Sardou…

Ne prétendez pas le contraire, je sais très bien que c’est pour ça ! 

D’ailleurs, je ne vous dirai pas ici ce que je sais de l’implication des chinois et de Bill Gates dans le complot du coronavirus, car votre radio de propagande gouvernementale ferait alors tout pour décrédibiliser mes propos, mais au sujet de Michel, je n’ai pas peur de pratiquer une politique de la… Terre brulée, au vent, des landes de pierres. Autour, des lacs, c’est pour les vivants. Un peu d’enfer, le Connemara…

Et je sais bien que votre enfer personnel, c’est le Connemara et que son Belzébuth se prénomme Michel. 

Moi, mon enfer fut d’écouter tous les humoristes qui me succédèrent à ce micro. Il y eut d’abord Tom Villa !

Tom Villa : « Et pour info, Tik-tok, c’est une application chinoise veulent l’interdire parce que cette appli vole les données aux utilisateurs » (extrait de sa chronique du 12 juillet) 

Je vous assure que j’ai objectivement choisi le moment le plus drôle de ses deux chroniques. Vous connaissez ma rigueur journalistique puisque j’ai été formé à l’école de journalisme d’Etat de Pékin à la différence de vous qui fîtes l’ESJ Paris.

Il y eut ensuite l’humoriste qui vient de muer : Paul Mirabel. 

Paul Mirabel : « Bonjour à tous et à toutes. Et bien écoutez, moi je suis très heureux de faire ma première chronique chez France Inter. Première chronique à la radio d’ailleurs » (extrait de sa chronique du 18 juilllet)

Sérieusement ? Vous trouvez que c’était raisonnable de proposer à un quasi-mineur de chroniquer sur France Inter, alors qu’il a juste l’âge d’être co-animateur de Debout les zouzous ?

Alors, je veux bien que le service public fasse la chasse aux animateurs mâles de plus de 50 ans. Mais je n’en ai que 46. Depuis cinq jours d’ailleurs, et j’ai bien remarqué que vous ne m’aviez même pas envoyé un petit SMS. 46 ans, c’est 32 de moins que Daniel Morin. J’ai donc encore toute ma place sur cette antenne.

En revanche, je ne dirai rien des chroniques de Fanny Ruwet. Là, j’ai bien compris que vous l’aviez programmée pour des questions de quotas parce que si une femme drôle existait, ça se saurait. 

Au final, la seule personne qui trouve grâce à mes yeux, c’est Alex Vizorek.

Et je ne dis pas ça uniquement parce qu’il est mon patron dans Par Jupiter ! et que j’espère qu’il me fera revenir dès le 24 août dans l’émission qu’il co-anime avec Charline Vanhoenacker.

Mais en même temps, dois-je vous rappeler que monsieur Vizorek est belge ? En quoi est-il légitime sur France Inter ? Est-ce que je vais faire des blagues sur la Radio Télévision Belge moi ?

Non. Ne serait-ce que parce que je pense qu’ils ne les comprendraient pas.

A la différence de vous Laetitia car j’espère en ce samedi matin vous avoir apporté un peu de joie, et ça c’est ce qu’en latin veut dire votre prénom, Laetitia.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.