-

Comment osez-vous Benjamin Lavernhe venir défendre, face à nous, Vladimir, votre rôle dans Antoinette dans les Cévennes parce que ce mec-là, ce mari infidèle et lâche, est tout simplement indéfendable ! Oui, maintenant, c’est terminé, j’ai décidé de ne plus faire le distinguo entre les acteurs et leurs rôles. En particulier dans votre cas, parce que vous n’allez pas me dire que vous jouez aussi bien le connard sans en être un vous-même. 

Les invités
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.