Confinés comme vous et moi, quelques auditeurs m’ont partagé leurs souvenirs de cinéma…

De VRAIS auditeurs à la différence de Guillaume Meurice qui fait toutes les voix dans ses chroniques. Je compte sur votre indulgence car ce ne sont pas des professionnels de la radio. Et, double pas de bol, notre premier témoin est montréalais. Malgré ce handicap, Sophie a énormément de goût puisqu’elle trouve que…

Elle a des circonstances atténuantes puisque qu’elle fut traumatisée dès sa tendre enfance par Rox et Rouky

« Rox et Rouky, 2 petits amis, petit bébé chien, renard orphelin… » Vous êtes bien sur France Inter et vous écoutez Dorothée ! Sophie se souvient du moment où la veuve Tartine abandonne le petit Rox…

Mais si t’as été traumatisée là, t’as bien fait de sortir de la salle ! Moi, j’aurais tellement aimé avoir ce courage avant la scène de la mort de la mère de Bambi.

« Ta maman est partie pour toujours. L’homme l’a emmenée. Maintenant tu dois être courageux et apprendre à te conduire tout seul »

Mais ça va pas bien de me dire des choses pareilles Prince de la forêt ? A 4 ans en plus ! L’âge de Sophie lorsqu’elle vit _Rox et Rouky.  _Et bien Sophie, sache que cette amitié contre nature entre…

« Rox et Rouky, 2 petits amis, petit bébé chien, renard orphelin… » 1 100 000 exemplaires vendus quand même, c’est 1 050 000 de plus que Pomme. Sache en tout cas que l’amitié de Rox et Rouky ne résiste hélas pas à la réalité du temps et Rouky se met à traquer Rox.

Pire, il va le tuer ! Et là y a un grizzly TERRIFIANT qui l’attaque, Rox s’interpose et sauve Rouky. Slade, le chasseur, va abattre Rox et là, c’est Rouky qui s’interpose. Rouky retourne à la ferme où Slade est soigné par la veuve Tartine qui ne restera manifestement plus veuve très longtemps et Rox retourne à la vie sauvage avec Vixy, la renarde que lui a présentée Big Mama. Ils vécurent sans doute heureux et eurent beaucoup de renardeaux à qui, j’espère, ils ne montrèrent JAMAIS Rox et Rouky 

(...)

Vive le cinéma !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.