Dans un voyage en Absurdie, que je fais lorsque je m’ennuie. J’ai imaginé sans complexe, qu’un matin je changeais de sexe, que je vivais l’étrange drame d’être une femme...

Retrouvez le texte de la chronique

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.