Confiné avec mes deux papooses, je leur propose chaque soir la Séance de Thomas Croisière et hier, c’était...

Il a fallu attendre 60 ans pour qu’un western gagne de nouveau l’oscar du Meilleur film et c’est à Kevin Bodyguard Costner qu’on le doit.

Gaston : J’ai trouvé ça un petit peu long quand même, parce que ça dure 4 heures

Et c’est normal, car papa le fourbe leur a montré la version longue. Les plus impatients pourront se contenter de celle de 3 heures, mais passeront à côté de magnifiques paysages, et de superbes silences avec Oiseau bondissant ou Dressée avec le poing.

Gaston : J’ai bien aimé le début de la rencontre avec les indiens et l’amiral

Rejeton de Thomas Croisière, mon fils pense que tous les militaires sont de la marine, alors que John Dunbar est un lieutenant de l’armée nordiste de la Guerre de Sécession.

Cette rencontre entre un visage pale et une tribu sioux, nous la vivons à leur rythme, au long d’interminables jours, semaines et saisons  - un peu comme le confinement. Et comme eux, nous découvrons une culture. Pour le meilleur comme pour le pire.

Gaston : Moi, je sais dire un mot. « Tatanka », ça veut dire bison

Tatanka, le premier mot qu’ils échangent. Parce que quand t’es dans la plaine en mode survie, le bison, c’est la base ! A côté de Fort Sedgwick, Koh Lanta, c’est le Club Med’.

Alfred : Je me demandais comment ils pouvaient résister à un froid pareil alors qu’il neigeait, etc. et qu’ils n’avaient qu’une petite tunique et juste une petite fourrure de bison sur eux

Même si, on ne sait pas trop si c’est chaud du bison parce que, futés, on les a quasiment tous buttés. Et puis les sioux aussi. L’homme, de loin le virus le plus efficace pour tuer l’homme. Homo homini lupus est.

Gaston : J’ai bien aimé Chaussette aussi, c’est le loup et en fait il l’a appelé Chaussette parce qu’il avait les pattes toutes blanches.

Chaussette. C’est le premier mot que Juliette – enfin pardon Bois en levant le coude - m’a répondu lorsque je lui ai dit que j’allais regarder Danse avec les loups avec mes louveteaux. Ce loup qui donne à Kevin Costner son surnom et au film, son titre.

Alfred : Et le message que j’ai compris moi dans ce film, c’est qu’il faut toujours vérifier l’information avant de la croire tout de suite parce que l’on disait que les amérindiens étaient des voleurs, des pillards, des truands, etc. mais en fait, c’étaient des personnes très calmes et c’étaient les soldats qui étaient des truands, des voleurs, etc.

Ca va être difficile de leur passer Les Ricains de Sardou pendant quelques temps car Danse avec les loups est politique – certains diront un moyen à moindre frais de se donner bonne conscience – mais qu’ils aillent troller ailleurs et prennent le temps de regarder ce grand et beau film. Même les sans-coeurs verseront une larme.

Gaston : J’ai trouvé qu’il y avait un moment qui m’a mis triste, mais je ne vous dis pas lequel parce que je n’ai pas envie de vous le dire

Non, on ne vous dira pas lequel, sachez juste que la mort de la mère de Bambi à côté, c’est du pipi de bison.

Depuis Danse avec les loups, mes fils ont décidé qu’ils étaient des sioux. Ils se sont renommés Crocodile doré et Diablotin orange.

En revanche, je ne comprends toujours pas qui est la personne dont ils parlent sans arrêt et qu’ils ont renommé : Trou de cheveux.

Vive Shumani Tutonka ob waci, et... Vive le cinéma ! 

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.