Cette semaine sur lexpress.fr, une question à la fois éthique et médicale sur le coût des traitements contre le cancer.

C’est un sujet délicat, que les médecins abordent avec une certaine gène, parfois même une réelle réticence, mais qui justifie un débat de fond. La question pourrait en effet se résumer ainsi : combien vaut une vie ? Ou, plus précisément, combien la société est-elle prête à payer pour prolonger, ne serait-ce que de quelques mois, la vie de l’un de ses membres ? Le plus souvent en effet quand on parle de cancer, c’est pour annoncer des avancées thérapeutiques, plus ou moins prometteuses. Mais on se garde bien – et quand je dis on, ce ne sont pas seulement les médias, c’est aussi le cas de la communauté scientifique – on se garde bien, donc, d’évoquer la question du coût des traitements. Or, cette question prend une importance de plus en plus grande. Au point d’ailleurs que le Comité Ethique et cancer vient de rendre un avis là-dessus ce week-end.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.