En France, une bonne partie de la population refuse les soins médicaux pour des raisons de santé. Les domaines les plus concernés sont les soins dentaires et optiques. Un Français sur six est concerné, et cette situation ne fait que s'aggraver.

Les plus touchés, étrangement, ne sont pas les plus pauvres, mais ceux qui sont juste au-dessus des paliers de revenus les empêchant de bénéficier de la Couverture maladie universelle (CMU) : les travailleurs précaires et les étudiants.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.