Aujourd'hui au programme une des meilleures séries de ces dernières années, hélas injustement méconnue en France et qui mérite vraiment d’être découverte: Animal Kingdom et la série qu'on ne se lasse pas de redécouvrir: Columbo!

Animal Kingdom sur Amazon Prime Vidéo

Trois saisons à ce jour, toutes disponibles donc sur la plateforme Prime Vidéo.

Le titre Animal Kingdom vous dit sans doute quelque chose puisqu’il s’agit du titre d’un film australien sorti en 2010 et signé David Michôd qui a récemment mis en scène King pour Netflix avec Timothée Chamalet.

Animal Kingdom est un polar qui se déroule dans le huis clos feutré et pervers d’une famille de criminels endurcis. Des as du cambriolages mais impitoyablement cruels quand quelqu’un ose de dresser face à eux et contrecarrer leurs plans. Des fils entièrement dévoués à une mère qui est le cerveau de cette bande de voleurs et règne sur eux d’une main de fer, avec à la fois la bienveillance sacrificielle d’une maman poule et la violence silencieuse d’une femme sans l’ombre d’une scrupule ni trace de la moindre morale. Au début du film comme de la série, le petit fils, tout juste orphelin est recueilli par sa grand –mère. Il découvre l’envers du décor d’une famille dont il ne soupçonnait pas les véritables agissements. Adolescent fragilisé par la perte de sa mère, jeune homme instable, il est approché par la police qui rêve de faire tomber cette Ma dalton et ses fils. Objets de tous les chantages et de toutes les pressions, confronté à un dilemme violent. Entre trahir les siens ou épouser la noble cause de la justice, le jeune garçon perd ses repères. Avant de révéler sa véritable nature…

Si Animal Kingdom dont la première saison reprend ce fil conducteur pour s’en affranchir peu à peu est si recommandable, c’est d’abord justement parce que rares sont les films qui ont donné naissance à un développement sériel aussi brillant. La série fouille jusque dans ses extrêmes la noirceur de cette fratrie et la manipulation de cette mère louve. Chacun lui obéit, l’aime tout en la détestant. Un mélange de vénération et de haine qui nourri cette saga familiale retorse mélange de polar haletant aux incessants rebondissements et de tragédie antique. Médée n’est pas loin. Une plongée dans la noirceur absolue filmée sous le soleil écrasant de la côte ouest américaine. Et au centre de ce diamant brut et noir, dans le rôle de cette marâtre ambiguë prête à dévorer ses propres enfants une déesse sardonique, une actrice unique j’ai nommé la géniale Ellen Barkin.

Columbo Sur TMC et TV Breizh

Si je vous parle de cette série ce matin c’est en écho à l’article paru dans la Parisien la semaine dernière et qui relatait la carton d’audience de cette série pourtant mille fois rediffusée durant le confinement. Un million de téléspectateurs en moyenne pour chaque épisode, épisodes que l’on connaît portant par cœur mais qui semblent avoir séduit toute une jeune génération pourtant accro aux séries survoltées de Netflix. Pourquoi ça marche me direz-vous ?

Mille et une rasions expliquent cette longévité et de triomphe mais j’en retiendrai trois

Les scenarii. Pourtant zéro suspense on connaît d’emblée le ou la coupable. Mais tout l’enjeu est justement de savoir comment cet inspecteur au flair imparable va s’y prendre pour démasquer ces meurtriers qui croient avoir commis le crime parfait.

Autre raison : Pater Falk génial dans ce rôle d’anti flic glamour, qui ne vous lâche pas d’une semelle et vous pousse dans vos retranchements. Doublé qui plus est par une voix toute aussi immortelle que celle de son interprète, celle inimitable de Serge Sauvion, le père de Marie Sauvion que nos auditeurs connaissent bien

Ultime raison : parce que Columbo est la triomphe de la lutte des classes. Ou comment un flic chiffon, vêtu du même imperméable froissé pendant 35 ans et roulant dans une voiture dont même la casse ne voudrait pas fait tomber des puissants qui se croient protégés de tout grâce à leur argent. Stars de la télé, metteurs en scène en vue, hommes d’affaires ou chefs d’entreprise omnipotents… ils pensent que personne ne viendra les déloger de leur piédestal. Personne sauf ce petit fonctionnaire sans envergue dont ils pensaient en faire qu’une bouchée. Columbo une vraie série de gauche.

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.