Après Jo'Burg vu par ses artistes, je vous emmène au Cap avec l’un de ses enfants, l’écrivain sud-africain Troy Blacklaws. Son troisième roman, Un monde beau, fou et cruel , vient d’être magnifiquement traduit chez Flammarion. Lui aussi brouille les genres et les frontières, pour croquer d’une prose singulière la réalité d’une Afrique du Sud post-apartheid décidemment insaisissable, en perpétuelle mutation.

A travers deux voix narratives et une myriade de personnages secondaires terriblement attachants, Troy Blacklaws nous livre une fresque âpre et lumineuse , où la musique et la poésie sont omniprésentes, « un chant d’amour interminable, viscéral, lancinant pour ce Sud beau, fou et cruel ».

Pour tenter de gagner ce roman, répondez à la question posée en fin d'émission en nous envoyant un mail à l'adresse suivante : afriqueenchantee@radiofrance.com !

Les deux précédents romans de Troy Blacklaws, déjà traduits par Pierre Guglielmina, sont disponibles chez Flammarion : Karoo Boy (2006) et Oranges sanguines (2008). Karoo Boy peut également être lu en poche, chez Points, et sera bientôt adater à l'écran.

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.