Reconstituer de manière artistique un évènement historique, tel est l’objet de l’Institut International du Crime Politique (IIPM), fondé en 2007 par Milau Rau . On lui doit notamment un spectacle sur les dernières heures du couple Ceausescu, exécutés en Roumanie en 1989, et aujourd'hui Hate Radio . Pédagogique et exigeant sur le plan esthétique, ce projet théâtral nous plonge dans le quotidien de la RTLM, la Radio Télévision Libre des Mille collines, l’un des maillons de la machine génocidaire au Rwanda.

Hate radio de IIPM / Milau, c'est jusqu'au 16 décembre au Théâtre de la Villette à Paris !

Chaque soir, la représentation est suivie d’une rencontre avec des témoins, des experts, des journalistes :

  • Mardi 11 décembre : Rwanda, Médias du génocide et la justice internationale.
  • Mercredi 12 décembre : Travail d'histoire face à un génocide de proximité au cœur de l'Afrique.
  • Jeudi 13 décembre : Travail d'histoire - les historiens de la Shoah face au génocide des Tutsi.
  • Vendredi 14 décembre : Travail d'histoire - La représentation ou comment faire partager les expériences singulières ?
  • Samedi 15 décembre : Travail d'histoire - RTLM 20 ans après : Langage de la haine et la société post-génocidaire.

    __

    Les liens

Pour en savoir plus sur "Hate Radio"

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.