Deux joueurs de kora d’exception Toumani Diabaté et son filsSidiki , nous ont accompagnés tout au long de cette émission. J’aimerais vous en présenter un autre, Tunde Jegede .

Tunde Jegede est né à Londres il y a un peu plus de quarante ans, d’un père nigérian et d’une mère irlandaise. Il ne fait donc pas partie de la lignée des Diabaté. Et pourtant, c’est bel et bien chez un oncle de Toumani, en Gambie, qu’à l’âge de 10 ans il est partit étudierla kora. La kora dont il avait commencé l’apprentissage en même temps que le violoncelle deux ans plus tôt, à 8 ans donc, parce que le son de ces deux instruments « résonnait en lui », tout simplement. Résultat : depuis l’enfance, par sa pratique instrumentale puis son travail de compositeur, Tunde Jegede invente des liens entre la musique classique européenne et celle d’Afrique.

Avec The Elements , son nouvel album, Tunde Tegede fait pour a 1ère fois sur disque ce qu’il a l’habitude de faire en concert : jouer des deux instruments qu’il connaît intimement. Pas en même temps sur un même titre, mais en créant un jeu de miroirs entre nouveau et ancien monde, entre compositions pour violoncelle solo et kora. Tunde Jegede fait ainsi dialoguer la musique contemporaine avec la vision renouvelée d’une tradition orale, enracinée dans la culture malienne, celle des griots.

Pour jouer et tenter de gagner l'album de Tunde Jegede, réponsez à la question posée en fin d'émission en nous envoyant un mail à l'adresse suivante : afriqueenchantee@radiofrance.com !

Les liens

En savoir plus sur la collection Papilio

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.