Oui à la fois génial et… qui peut vraiment nous tuer, puisqu’il est composé uniquement de plantes toxiques…

Visite d'un jardin avec des plantes toxiques
Visite d'un jardin avec des plantes toxiques © AFP / PATRICK PLEUL / dpa-Zentralbild / dpa Picture-Alliance

Ah ben je vous balade comme je peux moi, Nicolas… ! C’est en cherchant quelques idées post couvre-feu/confinement/covid que je suis tombée sur ce jardin empoisonné, situé au nord-est de l’Angleterre dans le Northumberland, excusez mon terrible accent comparé à celui de Trevor Jones, le jardinier en chef qui nous présente par exemple « la berce du Caucase » tout en détente, et en musique

Phototoxique avec à la clé brûlures et cloques pendant 7 ans parfois ! On a aussi les jolies fleurs violettes de l’aconit, surnommée parfois « tue-loups » ou reine des poisons car toute la plante est toxique… Même les baies, Trevor ? Zut elles nous tuent. Les feuilles peut-être ? Bon. Pareil pour les racines et les tiges. Ce serait la pire de toutes… Donc Nicolas on ne touche pas, on ne mange pas, on ne se penche pas non plus pour respirer l’odeur de certaines, sauf si vous avez envie de vous évanouir comme c’est arrivé parait-il à plusieurs visiteurs un peu trop intéressés par les fleurs jaunes de la terrible jusquiame noire. 

Mais la visite est sécurisée rassurez-moi !

Oui guidée par des spécialistes comme Trevor Jones tout en combinaison et en visière, pas + de 20 minutes dans le jardin d’ailleurs, et les plantes les + dangereuses sont entourées de grillages, on n’est jamais trop prudent. D’autant que ce jardin se veut pédagogique, particulièrement pour apprendre aux enfants à reconnaitre ces plantes empoisonnées qui sont partout dans la nature, il y en a une vingtaine rien qu’en France… Tiens la brûlante « berce du Caucase » est même classée dans les plantes invasives… Sans oublier la célèbre grande cigüe, arrivée à bout de Socrate, il ne faut que 30 grammes pour succomber! 

Et qui a eu l’idée de faire ce jardin ? 

Une duchesse, au début des années 2000, quand son mari a hérité du domaine Alnwick où se trouve aussi le château qui a servi de décor dans Harry Potter… Jane Percy s’est inspirée du plus ancien jardin botanique au monde, celui de Padoue en Italie qui date de Medicis, 1545… et a une section poison. En faisant appel au paysagiste Jacques Wirtz qui a fait les tuileries ou les jardins de l'Elysée. Et bien lui en a pris puisque ce « poison garden » était - en tout cas dans le monde d’avant – le 3ème jardin le plus visité d’Angleterre ! Pour découvrir ces plantes fascinantes… Jane Percy précise avec malice que les + mortelles sont en général les + aphrodisiaques juste avant le trépas !

L'équipe