Depuis trois ans, Alexis le Rossignol est sur un groupe Whatsapp, mais il ne connaît pas du tout les gens de ce groupe...

Il se passe un truc très curieux dans ma vie. C’est que j’ai des amis que je ne connais pas.

Pourtant j’ai rien d’mandé moi, c’que j’préfère dans la vie, c’est être tout seul et lire des BD dans mes toilettes. Objectivement y a pas plus agréable que lire le sceptre d’Ottokar tout en étant soi-même sur un trône.

L’amitié j’ai toujours trouvé ça surfait, le nombre de gens qui s’plaignent d’avoir été trahis par un ami… Les émissions de Faustine Bollaert sur France 2 c’est que ça. Mon meilleur ami a couché avec ma soeur... Mon meilleur ami a couché avec ma mère... Mon meilleur ami a couché avec ma soeur et ma mère... Et l’autre elle est là : “ah bon? Mais comment c’est possible ?” Bah une dessous une dessus j’imagine, j’étais pas là en fait…

Bref.

C’qui s’passe, c’est que depuis trois ans je suis dans un groupe WhatsApp mais je ne sais pas du tout qui sont les gens de ce groupe.

Donc depuis trois ans, tous les jours, je reçois des nouvelles de gens que je connais pas.

Par exemple hier, David est rentré du Brésil, je savais pas qu’il y était mais j’étais content pour lui. L’histoire c’est qu’à l’époque où je suis arrivé à Paris, je connaissais pas grand monde, et vous savez comment ça se passe, quand tu connais personne, un type avec qui t’as fait du covoiturage une fois dans ta vie tu l’appelles copain. Donc un jour je me suis retrouvé dans une soirée avec un type avec qui j’avais fait un Nantes-Paris, on avait mis 6 heures à cause d’un bouchon au péage de Saint-Arnoux.

Saint-Arnoux vous connaissez ? Non, bah c’est une ville qui a la même spécialité que Lyon : les bouchons.

Le type il roulait en 106, moi j’ai rien contre les petites voitures mais 6 heures à quatre dans une 106 ça te donne une idée de c’que vivent les poulets dans les élevages, et encore, la 106 elle avait un toit ouvrant.

Bref, y avait lui et plein d’autres gens que je ne connaissais pas, et ce soir-là, il y en a un qui m’a dit : "Si tu veux j’t’ajoute dans le groupe whatsapp !" Bah moi j’ai dit : "avec plaisir", le seul groupe que j’avais a cette époque c’était le groupe famille.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique fragile d'Alexis Le Rossignol