Il y a différents trucs qui énervent Alexis le Rossignol. Il fait le point dans cette chronique.

Alors qu’est ce qui m’énerve moi en ce  moment ? Ah oui, les jeux de société !

Hier j’ai fait un "Trivial pursuit" avec un copain, on a mis deux heures à finir la partie, à la fin on choisissait la couleur qu’on voulait tellement on avançait pas, j’ai gagné avec 6 camemberts orange, sauvé par le sport, comme au bac.

Moi sans le sport je serais encore en seconde, 2 heures pour finir la partie… Mais qui rédige les questions du "Trivial Pursuit" ? ... Edition Junior… 

En plus d’être non-essentiel à la société maintenant je me sens débile... 2020, merci pour la prise de conscience. 

Moi j’aime pas les jeux de société, parce que dans jeu de société, il y a société. Et rien de bon ne peut arriver quand tu joues avec quelqu'un qui commence la partie en disant « j’te promets que cette fois ci j’vais pas tricher  »...

Ceux qui disent "j’vais pas tricher" ce sont les mêmes qui disent : « non merci, j’prends pas de dessert » et qui tapent la moitié de ton assiette quand ils voient les profiteroles arriver, faut les fuir ces gens là !

Alors je sais pas si vous êtes au courant mais maintenant il y a des jeux de société qui ont une version triche… Y a le Monopoly tricheur par exemple, ouais, avec une carte qui permet de jamais aller en prison… La carte Sarkozy elle s’appelle. Et y’a la carte Balkany, pour en ressortir aussitôt.

Non mais il est où le plaisir de la triche si elle est intégrée aux règles ? Par définition, c’est plus de la triche. Et comment ils vont apprendre à tricher par eux-mêmes les enfants? La triche c’est l’école de la vie, et le plaisir de la triche c’est de faire son coup en douce.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique fragile d'Alexis Le Rossignol