Ce matin, Alexis nous parle d’un livre qu’il a lu...

Oui Nagui, parce qu’on m’a offert un livre, un livre qui s’appelle « Les vertus de l’échec ». Y a des jours, tu reçois des cadeaux, tu sais pas si tu dois dire merci ou pourquoi. 

On est d’accord que y a souvent un message subliminal derrière les cadeaux ? C’est pour ça qu’offrir des Geox, même si c’est tentant parfois, bah faut éviter...

Donc pourquoi un pote m’a-t-il offert ce bouquin? Je sais pas… Il a pas su me dire… ou il a pas voulu je sais pas.

De base moi j’ai du mal avec les bouquins de développement personnel, l’année dernière j’ai lu « Miracle morning » ça m’a suffit, un livre qui t’explique sur 200 pages que plus tu te lèves tôt, plus tu peux faire des choses dans ta journée - wow, merci quoi.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler du miracle morning, l’idée c’est de sauter du lit dès 5h ou 5h30 du matin et de s’accorder 1 à 2 heures pour soi avant d’attaquer la journée… genre méditer, faire du yoga, courir… j’ai essayé pendant une semaine, bah j’ai mis une semaine à m’en remettre… en plus faut pas dormir dans un lit superposé parce que c’est dangereux. 

S’accorder du temps pour soi… moi quand je dors jusqu’à 8 heures j’ai pas l’impression d’être en train d’accorder du temps à un autre hein, c’est moi qui dors, j’ai pas de doutes là-dessus

En plus je sais pas si on est tous fait pour se lever tres tôt...

Regardez Daniel, il fait ça tous les jours, mais est-ce que c’est vraiment son rythme ? Moi j’ai des doutes…  

Et ces bouquins m’énervent parce que j’ai l’impression qu’ils partent du postulat que se lever à 5 heures du matin c’est jamais une obligation, c’est juste un choix. Alors qu’il y’a des millions de personnes qui se lèvent à 5 heures du matin pour aller bosser à la chaîne, pas pour aligner leurs chakras en buvant un jus de citron… 

Et ces gens-là ils écrivent pas des bouquins.

Miracle morning, se lever à 5 h pour aller pointer à l’usine, je l’ai pas vu à la Fnac.

Enfin bref, j’ai lu Les vertus de l’échec. Alors déjà le titre est bien trouvé, il résume vachement bien le livre.

On en sait presque trop en fait, c’est comme les titres dans les journaux, parfois ils donnent pas envie de lire l’article, parce qu’ils en disent trop genre “Puma dans le centre-ville : l’enclos du zoo était resté ouvert”. Bon, bah a priori on sait tout, pas besoin de lire le contenu

Ce livre c’est un peu ça, mais j’ai appris des choses quand même.

Par exemple, pourquoi Rafael Nadal il est si fort ? Et bah c’est parce qu’il a perdu des gros matchs quand il était jeune, notamment au tournoi des Petits As à Tarbes en 1999, contre Gasquet, qui lui ne perdait jamais à l’époque, et qui du coup n’a pas développé une envie viscérale de gagner, puisqu’il gagnait tout le temps 

Vous voyez le truc ? C’est comme si tu fais des choux à la crème et que tu les réussis tout le temps, et bah en fait tu sais pas vraiment pourquoi tu les réussis, alors que si les rates une fois, tu te dis “pourquoi j’ai râté mes choux moi ? Et tu les rates plus après… parce que t’as appris de ton échec…” 

Les choux c’est pour illustrer, pour les gens qui s’intéressent pas au tennis.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.