Il est des régions du monde dont on parle beaucoup, d'autres qu'on ignore. Il est des victimes ayant tous les égards des médias et ceux des intellectuels, il en est d'autres -infiniment plus nombreuses- qu'on choisit d'oublier. Ainsi dans le palmarès mondial du malheur des hommes organisé par d'autres hommes, l'Afrique des grands lacs affiche sa suprématie toutes catégories depuis 20 ans sans discontinuer. Dans cette vaste région -plusieurs fois la France tout de même- qui comprend l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi et l'est du Congo-Kinshasa, entre 4 et 5 millions de personnes ont été tuées, ou sont mortes des suites directes de la guerre ou des persécutions.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.