Anthony Bellanger

Aujourd’hui, 11 chrétiens d’Irak seront accueillis à Roissy munis d’un visa d’accueil en bonne et due forme…

Et ce sera la première fois depuis 2012 qui des Chrétiens d’Irak arriveront en France avec leur visa de réfugiés en poche. Une famille entière donc, originaire de Mossoul, et qui pourra commencer une nouvelle vie dans notre pays.

Et ce dans la plus pure tradition d’accueil en France des étrangers persécutés mais avec un supplément d’âme pour les Chrétiens d’Orient. La protection que la France leur réserve remonte au Moyen-Âge. A St Louis précisément.

Dans une charte datée de 1250, Louis IX promet dans une charte solennelle « de donner aux [Chrétiens maronites venus l’accueillir avec enthousiasme à Chypre] notre protection spéciale comme nous la donnons aux Français eux-mêmes ».

Une protection perpétuelle puisque la charte l’engage lui et ses successeurs sur le trône de France. 750 ans plus tard, son successeur sur le trône de France, François Hollande, tient donc cette promesse historique.

Nous sommes le seul pays à les accueillir ?

Non bien sûr, et pour tout vous dire la France n’est même pas le premier choix de ces Chrétiens irakiens ou syriens lorsqu’ils fuient les combats ou leurs discriminations liées à leur appartenance à une minorité religieuse.

Beaucoup d’entre eux préfère l’Allemagne, voire la Suède. La Suède, tout simplement parce que les conditions d’accueil y sont exceptionnelles. Le pays n’attend pas que les réfugiés frappent à sa porte pour réagir.

Il a mis en place en amont, c’est à dire auprès des réfugiés eux-mêmes dans leur pays d’origine et avec l’aide de l’ONU, des structures d’accueil avancées. Du coup, ce pays de 9,5M d’habitants accueille par an autant de réfugiés que la France !

Et puis, il y a l’Allemagne…

Tout à fait. L’Allemagne accueillera cette année, 175 000 réfugiés. C’est-à-dire deux fois plus qu’en 2013 ! Et le pays qui se retrouve débordé. En Allemagne, les réfugiés sont répartis entre les länder en fonction de leur population.

Du coup, de la Bavière à la région de Berlin, toutes les autorités sont actuellement mobilisées pour trouver des logements, des emplois à ces familles. Avec en plus une vraie mobilisation citoyenne.

Les Allemands ont en effet été bouleversés par les images de « boat people » au large des côtes italiennes. Autrement dit, non seulement l’Allemagne fait mieux que les autres pays d’Europe, mais en plus sans aucune polémique politique.

En fait c’est toute l’Europe qui fait face à un afflux de réfugiés…

C’est vrai. L’Italie, par exemple, a secouru en mer plus de 90 000 personnes depuis le début de l’année ! Pour vous donner une idée de l’ampleur du phénomène : l’Italie en avait recueilli 42 000, mais sur toute l’année 2013 !

L’Espagne a vu augmenter de 234% en un an, le nombre de ceux qui tentent de passer à main nues, souvent en se blessant d’ailleurs, les immenses enceintes qui entourent ses deux enclaves marocaines de Ceuta et Melilla.

En Grèce, le nombre de Syriens, Irakiens mais aussi Afghans, passant illégalement sa frontière avec la Turquie a aussi augmenté, mais de 145% en un an. La Bulgarie aussi, plus au nord, a constaté le même phénomène.

En clair, le phénomène concerne toute l’Europe pour une fois unie dans un véritable élan de solidarité envers des populations en très grande détresse aux frontières même de l’Union européenne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.