Anthony Bellanger

Ce matin, nous évoquons le conflit qui oppose l’armée israélienne au Hamas dans la bande de Gaza, mais de façon un peu différente, avec une belle histoire d’amitié.

Celle de Roni Keidar, l’Israélienne, et de Maha Mehanna, la Palestinienne. Elles vivent à 800 mètres l’une de l’autre, de part et d’autre de la bande de Gaza. Et depuis quelques jours, elles s’appellent et s’envoient des textos toute la journée. Elles s’inquiètent l’une pour l’autre, évidemment, et ce, à chaque fois qu’une roquette s’écrase côté israélien ou qu’un drone de combat passe au dessus de la maison de Roni Keidar. C’est à dire qu’elles s’inquiètent très souvent. Elles se connaissent depuis 3 ans. Evidemment, ni l’une ni l’autre ne peuvent se voir autant qu’elles le voudraient. Roni l’Israélienne ne peut pas entrer dans la bande de Gaza quant à Maha, elle en sort très rarement.

Mais parfois tout de même, lorsqu’elle obtient un rare visa pour accompagner ses neveux qui sont malades et se font soigner en Israël. C’est toujours l’occasion pour les deux femmes de passer un peu de temps ensemble. Les deux amies ont un rêve : se retrouver un jour à Gaza pour que Maha la Palestinienne puisse présenter toute sa famille, vivante et heureuse, à Roni l’Israélienne. On en est encore loin.

israël annonce une trêve humanitaire de six heures jeudi à gaza
israël annonce une trêve humanitaire de six heures jeudi à gaza © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.