Hier soir, après une courte trêve de 5 heures, la guerre a donc repris entre le Hamas et Israël. Et pour la 1ère fois depuis Plomb durci, en 2008, et ses 1 400 morts Palestiniens, Tsahal a lancé une attaque terrestre de grande ampleur.

En plus des 48 000 réservistes rappelés ces derniers jours, l’armée israélienne en a ajouté 18 000 hier. C’est simple : jamais depuis la guerre du Kippour en 1973, autant d’hommes et de femmes n’avaient été mobilisés en une seule fois. C’est dire l’ampleur de ce qu’on peut, pour le coup, appeler une guerre. Il n’y a pas d’autres termes vus les moyens déployés. Et alors que cette guerre a débuté depuis à peine 10 jours, elle semble avoir déjà échappé à toute raison.

israël passse a l'offensive terrestre dans la bande de gaza
israël passse a l'offensive terrestre dans la bande de gaza © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.