Par Anna Cabana, Grand reporter au Point

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy © MYOP

Nicolas Sarkozy fait un vrai retour médiatique - il était en Une de M, le magazine du Monde du 22 septembre, et il est en Une du Point d’aujourd’hui.

Ce qui est intéressant, c’est que ce retour médiatique se fait… sans le son ! Il a appris à se taire, Nicolas Sarkozy. On lui a assez reproché de trop parler quand il était à l’Elysée, alors depuis son départ, il ne dit plus un mot publiquement. C’est du cinéma muet, désormais. Il a fallu cette défaite pour qu’il intègre les vertus du silence. Il a retenu la leçon : il voit tout le monde, sauf les journalistes. Quand je dis qu’il voit tout le monde, c’est tout le monde, pas seulement les dirigeants étrangers de passage à Paris ou les ténors de l’UMP. Il a reçu longuement le tout jeune et tout nouveau député UMP du Nord Gérald Darmanin, qui ne se remet toujours pas du fait que l’ancien président lui ait accordé autant de temps. Mi-septembre, Sarkozy a même organisé un déjeuner avec ses secrétaires. Ses proches font passer le message aux élus qu’il est disponible pour recevoir qui veut…

- C’est le signe qu’il se prépare à revenir ?

Comment voulez-vous qu’il en soit autrement ? Il ne perd pas une miette des prédictions des uns et des autres sur la question de savoir s’il va ou non abandonner la politique. Comme par hasard, il a adoré la formule ciselée par Patrick Buisson : « Un tigre ne devient jamais végétarien ». Il y a quelques jours, Sarkozy a cité cette formule devant ses proches en souriant avec gourmandise… Quand son fidèle Brice Hortefeux a raisonné à haute voix devant lui : « Je pense que Fillon va gagner contre Copé. Aux municipales de 2014, la droite ne connaîtra qu’un succès en demi teinte. Puis il y aura des sondages où Marine Le Pen devancera le candidat de la droite modérée. Alors les parlementaires diront : ‘’Le seul susceptible de nous faire repasser devant le FN, c’est Nicolas’’», vous savez ce que Sarkozy a répondu à son copain ? « Ton raisonnement tient la route… ». Sarkozy pense que si Hollande échoue –ce dont il ne doute pas-, il y aura un besoin d’héroïsme, et qu’il est le meilleur de tous.

- Mais Fillon, s’il est élu président de l’UMP, fera tout pour l’empêcher de revenir

Sarkozy ne se berce d’aucune illusion à ce sujet. Mais il estime que Copé, s’il gagnait, ne lui faciliterait pas davantage la tâche, contrairement à ce qu’il prétend aujourd’hui. Sarkozy pense que Fillon est plus intelligent et que Copé est plus déterminé. Et il ne sait pas ce qu’il doit craindre le plus : l’intelligence ou la détermination… En attendant, il y a un député UMP, Yves Foulon, qui va écrire à Fillon et Copé pour leur demander ce qu’ils feraient si Sarkozy voulait revenir. Foulon a pris soin de demander l’autorisation aux proches de Sarkozy ; ils lui ont donné leur bénédiction. Je suis prête à parier que Sarkozy va le recevoir bientôt. En souriant…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.