Thierry Lhermitte a rencontré Claire Jaffret, interne en psychiatrie qui prépare une thèse en neuroscience à l'Institut du cerveau. Elle cherche à prédire l'efficacité des traitements d'antidépresseurs chez les patients dépressifs de façon à administrer le plus rapidement possible le bon traitement.

Claire Jaffret pense que le choix du traitement pourrait reposer sur une évaluation de la motivation et de la sensibilité à la récompense.

Son projet est soutenu par la Fondation pour la recherche médicale

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.