Skier pas cher et découvrir les multiples facettes de ce département haut en couleur. C'est ce que propose les Alpes-de-Haute-Provence.

Les stations de ski des alpes du sud ont la réputation d’être les moins chères de France
Les stations de ski des alpes du sud ont la réputation d’être les moins chères de France © Anne-Sophie Kelagopian/OT-Provence-Alpes-tourisme

Skier et profiter des sommets sans se ruiner, c’est possible, et pour cela, il faut se rendre dans les Alpes de Haute Provence où l’on prépare activement la saison de ski.

Dans le département, trois stations s’offrent à vous : Chabanon, Monclar et Grand Puy. Elles sont destinées à recevoir une clientèle familiale en quête de simplicité et d’authenticité mais aussi de ski-plaisir sur les 110 km de pistes que proposent les 3 stations.

A Monclar, vous pourrez tutoyer les sommets du côté des crêtes de Dormillouse (2 500m d’altitude) et admirer en contrebas le lac de Serre-Ponçon.

Dans la station de Chabanon on  peut skier de nuit (c)-OT-Chabanon
Dans la station de Chabanon on peut skier de nuit (c)-OT-Chabanon / Anne-Sophie Kelagopian/OT-Chabanon

A Chabanon, on vous proposera de skier bien après la tombée du jour puisque la piste rouge du Relais est éclairée.

Enfin, Grand Puy sera la station idéale pour initier les très jeunes enfants aux joies de la montagne.

Côté prix, sachez que Chabanon a été élue par le moteur de recherche Holidu comme la station la moins chère de France en proposant notamment une journée forfait+logement à 43 euros.

Mais si vous n’êtes pas un amateur de ski, vous pourrez tout de même profiter de la région en redescendant vers Digne les bains la « capitale » de la lavande (un musée est consacré à la célèbre plante) pour gouter les spécialités locales comme la fougasse aux anchois et le gambetta, un sirop sans alcool élaboré avec de la mandarine, de la gentiane, et de la figue que l’on propose avec du lait ou de la limonade.

Venant dans cette région, vous ne devrez pas manquer non plus la maison d’Alexandra David-Néel, la célèbre aventurière du début du 20e siècle qui fut la première femme à franchir les portes du Potala la cité interdite de Lhassa au Tibet. 

La maison d'Alexandra David Neel à Digne les bains.
La maison d'Alexandra David Neel à Digne les bains. / Anne-Sophie Kelagopian/OT-Provence-Alpes-tourisme/François-Xavier Emery

Et enfin après l’effort… le réconfort. 

Vous pourrez profiter des Thermes de Digne-les-Bains qui proposent une espace « forme » permettant de vous remettre de tous les petits bobs de la vie moderne.

Bref, une destination incontournable et pas ruineuse.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.