C'est peu dire que New York à la côte chez les touristes français qui adorent la ville qui ne connait qu'une limite : le ciel.

Pour découvrir New-York il faut prendre du recul.
Pour découvrir New-York il faut prendre du recul. © Radio France / Philippe Lefebvre

New York revient de loin. On pensait effectivement que la grosse pomme allait être victime de l'effet Trump et voir sa fréquentation chuter.

Et bien non,  si on prend simplement les chiffres de 2018 la ville a reçu plus de 65 millions de touristes c'est à dire une augmentation de 3,8% de la fréquentation touristique de la ville qui ne dors jamais. Et côté français... le nombre de nos compatriotes à s'être rendu à New York a progressé d'un peu plus de 5% l'année dernière.

Pour découvrir New-York vu du ciel.
Pour découvrir New-York vu du ciel. © Radio France / Philippe Lefebvre

Un phénomène qui s’explique en partie en levant les yeux au ciel car effectivement sur Paris-New York la bagarre est rude dans le monde des compagnies aériennes et surtout des compagnies low cost qui parfois arrivent à proposer des vols aller-retour à moins de 300 euros... parfois avec une escale... en Norvège ou en Islande... ou même en proposant ce que l'on appelle des stop over c'est à dire la possibilité de passer un ou deux jours dans la ville d'escale avant de repartir sans supplément de prix.

La ville qui ne dort jamais.
La ville qui ne dort jamais. © Radio France / Philippe Lefebvre

Une politique qui a toutefois fait des morts à l’image de la compagnie islandaise wow air qui vient de fermer ses portes.

Toutefois certaines compagnies tiennent le choc face à cette concurrence, c’est le cas de la compagnie française XL Airways qui propose des allers-retours à partir de 296 euros.

2019 L’année des célébrations

Au-delà des visites classiques, il faut savoir que cet été sera l’été des célébrations à New York. Ainsi tout au long du mois de juin se déroulera la world pride qui marquera les 50 ans des émeutes de stonewall  point de départ de l'affirmation des droits et du militantisme LGBT... c'était le 28 juin 1969 et l'année suivant avait lieu à New York la toute première gay pride

Par ailleurs on fêtera aussi cette année un autre anniversaire, celui de Woodstock, de ces trois jours de concerts mythiques et ses 500 000 spectateurs qui feraient passer n'importe lequel des concerts du stade de France pour une aimable plaisanterie...

Du 16 au 18 il y aura toute une série de concerts à Bethel sur les lieux mêmes du festival de Woodstock, mais le programme reste encore un peu mystérieux et on ne sait toujours pas si sur scène on retrouvera des survivants de cette période...

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.