C'est une destination discrète au printemps et pendant l'été. Mais il faut justement en profiter pour découvrir ce village iatlien situé juste de l'autre cote du mont blanc

Skyway Monte Bianco, le téléphérique pour toucher le toit d'Europe.
Skyway Monte Bianco, le téléphérique pour toucher le toit d'Europe. © AFP / Silas Stein / DPA / dpa Picture-Alliance

La destination est discrète, mais depuis quelques années le val d’Aoste et plus particulièrement la petite ville de Courmayeur attirent de plus en plus de touristes durant l’été ainsi explique-t-on à l’office du tourisme de la ville : «il y a 2000 habitants à l’année à Courmayeur mais durant l’été ce nombre peut largement doubler et d’ailleurs la station dispose de 54 hôtels pour accueillir les touristes ».

Pour découvrir cette région qui se trouve juste après la sortie du tunnel du mont blanc, il suffit de prendre un peu de hauteur, et pour cela rien de plus simple que d’emprunter le Skyway, un téléphérique d’un genre nouveau puisque les cabines sont rondes, elles tournent sur elles-mêmes pour vous offrir un spectacle à 360°. Arrivé au sommet au Punta Hellbroner à 3462 mètres vous pourrez profiter de la vue et pourquoi ne pas séjourner au refuge qui dispose de chambres individuelles dont la 31 qui vous offrira une vue incroyable au lever du soleil.

Ensuite, de retour dans la vallée vous pourrez pratiquer de nombreuses activités : vtt à assistance électrique ou pas, randonnée ou encore trail sans oublier… la natation dans la plus haute piscine d’Europe implantée à plus de 1700 mètres d’altitude. Pour y parvenir vous devrez emprunter les remontées mécaniques.

Enfin après l’effort, le réconfort. Vous pourrez profiter de votre séjour pour découvrir le vrai jambon d’Aoste des bosses. Rien à voir avec le jambon Aoste tout à fait industriel et produit par une usine située dans l’Isère. Il ne faudra pas manquer aussi, côté fromage, la fontina et le tout arrosé d’un petit vin blanc local pétillant. Et il faut absolument gouter le vin de la cuvée des guides élaboré à 2173 mètres d’altitude par les vignerons de la cave du Mont Blanc et les chercheurs de l’université de Turin. Les connaisseurs affirment qu’avec l’altitude les bulles changent elles seraient plus grosses et le vin aurait un gout différent (à consommer avec modération).

Bref l’altitude, la nature, le sport et la gastronomie dont de Courmayeur une destination de choix pour l’été qui s’annonce.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.