Le tourisme en vélo et son côté délicieusement vintage n'est plus réservé aux sportifs de haut niveau. Désormais c'est en famille que l'on découvre la France sur deux roues.

58 itinéraires de vélo-routes permettent de découvrir la France sur deux roues.
58 itinéraires de vélo-routes permettent de découvrir la France sur deux roues. © Getty / Thomas Lambelin / EyeEm

« Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à bicyclette… » Cette chanson immortalisée par Yves Montand au délicat parfum d’un autre temps n’a jamais été autant d’actualité ces dernières années. Le constat s’impose : le vélo est redevenu à la mode et pas uniquement dans les grandes villes sur fond de confinement ou de grève dans les transports en commun.

Dans la région Centre Val de Loire, pionnière en la matière, la fréquentation de l’itinéraire cyclable « la Loire à vélo » qui avait atteint un chiffre de fréquentation record en 2018 avec 1,1 millions d’utilisateur, a vu l’année dernière, malgré la crise sanitaire, sa fréquentation progresser de 30%.

Et la tendance est telle que d’autres régions se sont lancées dans cette aventure en aménageant des itinéraires destinés à la fois pour les sportifs habitués des longues distances sur deux roues ,mais aussi pour les familles qui veulent découvrir les joies d’un mode de déplacement et de découverte plus doux. C’est le cas par exemple en Isère, de la région de l’Oisans, qui chaque été organise les « Oisans cols séries », des matinées où la circulation dans les cols mythiques de la région qui ont marqué l’histoire du Tour de France, est interdite aux voitures et réservée aux cyclistes avec des vélos traditionnels ou, et c’est de plus en plus souvent de cas, en vélo à assistance électrique.

Bref le vélo à la cote et pas uniquement pour les sportifs de haut niveau.

Ainsi les éditions Glénat proposent depuis peu des guides « voyage à vélo et vélo électrique » qui permettent  à des cyclistes débutant de découvrir une région en fonction de l’intérêt touristique, des difficultés rencontrées sur le parcours et du nombre de jours à consacrer à cette aventure.

Enfin dans le monde du tourisme, l’intérêt pour le vélo a été bien compris par nombre d’acteurs du secteur. Ainsi il n’est désormais plus rare de voir des hôtels proposant des locaux fermés permettant de stocker les vélos en toute sécurité ou de recharger les batteries des VAE, des loueurs proposant de venir récupérer les vélos dans votre ville d’arrivée pour ne pas avoir à faire le chemin retour ou mieux encore qui se chargent aussi de vos bagages et les déposent chaque soir à votre étape.

Alors si le coté vintage du tourisme à vélo vous intéresse et si quelques côtes ne vous font pas peur et bien n’hésitez pas à vous lancer sur les petits chemins ou Montand disait « qu’il avait souvent vécu l’enfer pour ne pas mettre pied à terre ». Mais un conseil : choisissez pour votre première aventure sur deux roues un itinéraire longeant un canal ou un fleuve comme justement « la Loire à vélo » car par définition vous ne trouverez pas des difficultés majeures. 

Programmation musicale
  • Django Django, Charlotte GainsbourgWaking up (radio edit) (feat. Charlotte Gainsbourg)2021
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.