À 48 h 00 de l'ouverture du festival de Cannes, profitez du week-end pour découvrir les 1001 secrets des parfums de stars nés dans l'arrière pays niçois

Découvrez les parfums de stars et les stars des parfums
Découvrez les parfums de stars et les stars des parfums © Getty / Simon Tam (tamchungman)

C’est peu dire que le monde du parfum et celui des stars de cinéma sont intimement liés. D’ailleurs c’est Marylin Monroe qui confessait qu’au moment de se coucher elle ne portait rien d’autre que quelques gouttes du N°5 de Chanel.

Ce N°5 est un parfum mythique. Il fut créé à Grasse en 1921 par Ernest Beaux avec trois fleurs emblématiques de la région : le jasmin, la rose de mai et la fleur d’oranger. Des fleurs qui furent un temps menacées par… le béton. Mais aujourd’hui elles sont sauvées notamment grâce aux contrats d’exclusivité signés entre les producteurs de côte d’azur et la célèbre maison de haute couture. Mieux les surfaces cultivées pourraient augmenter dans les prochaines années.

Et pour découvrir les mystères des stars de la parfumerie française, il faut tout d’abord se rendre à Vallauris ou se trouve la coopérative Nerolium. C’est cette entreprise, la seule dans son genre, qui élabore la matière première (fleur d’oranger) pour Chanel. Des visites sont possibles pour voir la transformation des fleurs en parfum ou pour goûter d’autres spécialités liées à cette production comme la confiture d’orange amère.

Ensuite direction Grasse pour visiter l’incontournable musée du parfum qui vient d’être modernisé. Puis vous pourrez vous rendre dans l’une des nombreuses parfumeries qui ont fait la richesse et la célébrité de la ville. Parmi elle je vous conseille Molinard et Galimard qui proposent des séances de découverte. Vous pourrez, en compagnie de spécialistes, élaborer votre propre parfum et grâce à la formule conservée par l’entreprise vous pourrez commander à nouveau votre parfum bien longtemps après votre passage à Grasse.

Enfin perdez-vous dans les petites rues de la ville pour découvrir les petites boutiques de parfumeurs. Ici on est loin des circuits touristiques et dans la production de masse. Il s’agit d’artisanat. 

A ne pas manquer  :

Le fête de la fleur d'oranger à Vallauris

Les jardins du musée international du parfum à Mouans Sartoux

La socca , une institution niçoise que cette galette à base de farine de pois chiche  (attention aux imitations proposées à Nice mais fabriquées ailleurs)

Les vins des moines de l'Abbaye de Lérins (à consommer avec modération)

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.