La célèbre émission "Voyage en terre inconnue" a donné des idées à plusieurs "tours operator" qui proposent désormais des voyages au contact des populations locales.

Partager la vie quotidienne des tibétains à Lhasa
Partager la vie quotidienne des tibétains à Lhasa © Radio France / Philippe Lefebvre

Partir sans connaitre sa destination. Arriver pour rencontrer et partager la vie quotidienne d’habitants du bout du monde à l’image de ce qui se fait dans l’émission « rendez-vous en terre inconnue », avouez que cela a de quoi faire rêver !

Alors partager un pèlerinage avec des familles tibétaines à Lhassa, apprendre la cuisine au Cambodge ou à Madagascar. Tout cela n’est plus un rêve et peut devenir réalité car, bien conscient de l’intérêt pour les futurs candidats aux voyages, des agences de voyages et du tour operator proposent désormais des voyages largement inspirés du concept de l’émission. 

Partager des moment de spiritualité avec les pèlerins à Lhasa au Tibet
Partager des moment de spiritualité avec les pèlerins à Lhasa au Tibet © Radio France / Philippe Lefebvre

C’est ce que confirme d’ailleurs Charly Verchere de Goamigo, une entreprise qui propose ce genre de voyage. Des séjours qui ne sont pas préparés en France mais sur le terrain par ce que l’on appelle des agences réceptives, des structures implantées dans les pays visités et qui connaissent très bien le terrain. Mieux encore, Goamigo propose de voyager en petits groupes avec d’autres voyageurs ayant le même centre d’intérêt. 

Chez Evaneos, on confirme cette tendance. Mieux, explique Samy Bailli, responsable du marché France, des agences réceptives locales qui ont travaillé avec la production de l’émission « Voyage en terre inconnue » proposent désormais des voyages permettant de rencontrer, notamment en Colombie, des villageois présentés dans l’émission.

Découvrir la cuisine malgache
Découvrir la cuisine malgache © Radio France / Philippe Lefebvre

Mais pas question pour ces professionnels de proposer des produits de tourisme de masse. Les voyages s’effectuent toujours en petits groupe voir en individuels et les circuits changent régulièrement, ne vont pas toujours dans les mêmes villages pour que tous les habitants d’une même région puissent profiter des retombées du tourisme. Des retombées qui, selon Evaneos, peuvent représenter jusqu’à 70% du prix du séjour.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.