Si vous êtes allergique à la présence d’autres touristes que vous à un endroit donné de la planète l’archipel des Féroé est la destination idéale ce petit bout de dentelle ne recevant que 15 000 touristes par an.

Vue de Torshavn, la capitale des Îles Féroé
Vue de Torshavn, la capitale des Îles Féroé © Getty / Olaf Kruger

Pour les amateurs de nature sauvage, d’oiseaux et de grand large l’archipel des Féroé a tout d’un petit paradis. Mais un paradis qui se mérite car pour arriver dans ce petit bout de terre appartenant au royaume du Danemark et situé en plein océan entre le nord de la Norvège et le Groenland, il faut tout d’abord prendre son temps : un avion jusqu’à Copenhague puis un autre vol sur la compagnie scandinave SAS ou mieux sur Atlantic Airways la compagnie des Féroé pour atterrir (souvent dans un épais brouillard)  à Vagar à l’ouest de l’archipel.

De là vous pourrez partir en direction de Mykines la ou se trouve le sanctuaire des oiseaux. On y trouve une cinquantaine d’espèce différente dont les macareux royaux. Mais attention pour vous rendre sur place vous devrez emprunter un hélicoptère et faire appel à un guide car le lieu étant protégé le gouvernement local a limité le nombre de visiteurs.

Ensuite direction Tórshavn, sans doute l’une des plus petites capitales du monde avec à un peu plus de 13 000 habitants pour découvrir l’église, euh pardon la cathédrale puis le musée consacré à l’histoire locale, la culture et surtout la nature.

Et cette nature vous pourrez la découvrir en voiture en circulant sur toutes les iles de l’archipel via des bateaux, des ponts ou… des tunnels. Impossible de se perdre certains tour operator comme Mondes Authentiques proposant des itinéraires très détaillés à leurs clients.

Côté cuisine en dehors de l’agneau et du poisson  vous pourrez trouver des restaurants proposant les « spécialités locales » comme le macareux farci ou bouilli dans le lait histoire de faire passer le gout de poisson de la chair de l’oiseau. Mais c’est aussi cela l’aventure même si il faut le savoir les restaurants des Féroé ont la réputation de faire fondre votre carte de crédit.

Enfin sachez que côté touristes, ici c'est l'anti tourisme de masse puisque chaque année les Féroé reçoivent autour de 15 000 visiteurs dont 10 000 sont des Danois ayant des attaches avec l'archipel.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.