Qui n'a jamais voulu se transformer en globetrotter pour réaliser un rêve et s'offrir un tour du monde ? Aujourd'hui le rêve est plus que jamais à portée de main, mais il faut en avoir les moyens : de 15 à 20 000 euros par personne. C'est le prix du rêve.

le fort d'Amber de Jaipur, dans l'État du Rajasthan, en Inde.
le fort d'Amber de Jaipur, dans l'État du Rajasthan, en Inde. © Radio France / Philippe Lefebvre

Imaginez un seul et même voyage ou vous pourriez à la fois : vous baigner sur les plages de Rio de Janeiro, vous rendre dans la citadelle aux pieds du Machu Picchu, vous arrêter sur l’ile de Pâques avant de vous détendre au bord des lagons de Polynésie histoire d’être en forme pour profiter de la suite de votre voyage dans la baie d’Halong, devant de Taj Mahal ou encore dans les ruines Nabatéennes de Petra, et tout cela en à peine 20 jours. Impossible ? Non car c’est le voyage que propose le tour operatorSafran du monde qui affrète pour l’occasion un avion privé de 170 places (Airbus A340). 

A l’intérieur, explique Guy Bigiaoui, le président de l’entreprise, tout n’est que luxe, calme et raffinement avec des menus préparés par la cheffe tendance du Moment Amandine Chaignot. Bref, dit-il, « c’est le voyage d’une vie ». Un voyage facturé entre 26 500€ et 53 000€ selon le confort que peuvent choisir les passagers.

Le palais du Potala à  Lhassa, dans la région du Tibet , lieu mythique pour les voyageurs.
Le palais du Potala à Lhassa, dans la région du Tibet , lieu mythique pour les voyageurs. © Radio France / Philippe Lefebvre

Qui sont les candidats à ce type de voyages ?

On pourrait penser que ce type de voyage est réservé à une élite argentée. Mais si l’on en croit Marianne Chandernagor, directrice du salon des grands voyages qui s’est tenu récemment au carrousel du Louvre, il y a une véritable clientèle pour ces voyages d’exception. Il s’agit de candidats aux voyages âgés en moyenne de 50 à 60 ans et qui n’hésitent pas à dépenser au moins 5 000 € par personne pour un voyage sortant de l’ordinaire.

C’est ce qui a fait le succès du Brest - Vladivostok en autocar grand luxe créé par Salaun holidays. 49 jours de voyage, plus de 16 000 km et tout cela pour 17 000 euros. Un voyage qui affiche complet chaque année au point que le voyagiste Breton a dû organiser un second voyage entre Vladivostok et Brest.

Désormais, dans les brochures de certaines compagnies de croisières, il n’est plus rare de voir des voyages de plus de 100 jours ou des destinations extrêmes comme les pôles nord ou sud facturées entre 9 000 € et 15 000 € par la compagnie du Ponant, une entreprise de croisières françaises de luxe appartenant à la famille Pinault.

Les ruelles des temples d'Angkor un incontournable pour les grands voyageurs.
Les ruelles des temples d'Angkor un incontournable pour les grands voyageurs. © Radio France / Philippe Lefebvre

Bref même si bien entendu cela reste dans l’univers des voyages un marché de niche, le secteur du voyage haut de gamme pour clients aisés ou candidats aux voyages qui auront souvent économisé très longtemps avant de s’offrir le rêve de leur vie existe et se porte plutôt bien. Pour certains tour operator c’est même un excellent produit d’appel, une vitrine qui permet de montrer le savoir faire de l’entreprise, de rassurer des clients qui partiront la plupart du temps moins loin, moins longtemps et pour moins cher. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.