Oubliés quand on parle de tourisme, les éditeurs de guides viennent de connaître une période noire avec des ventes d’ouvrages en chute libre. Mais eux aussi misent sur la France pour se relancer.

Les guides touristiques misent sur la France
Les guides touristiques misent sur la France © Radio France / Philippe Lefebvre

C’est peu dire que la période que nous venons de traverser aura été catastrophique pour les éditeurs de guides. Ainsi explique t’on par exemple chez Gallimard les ventes ont chuté de 97% en mars et en avril. Il est vrai que pour eux les problèmes étaient de trois ordres : les français n’avaient pas la tête aux voyages pendant le confinement, les librairies ou les grandes surfaces étaient fermées et enfin il n’y a pas eu « d’effet vente en ligne » que ce soit chez le poids lourd Amazon ou à la Fnac.

Les éditeurs comptent maintenant sur la perspective des vacances d’été pour limiter les pertes et ils misent tous sur : La France. Toutefois il ne s’agit pas pour eux de se mettre en conformité avec les recommandations gouvernementales pour des vacances concentriques, tricolores, apprenantes et culturelles, non en fait c’est plus simplement parce ce que mai et juin correspondent aux mois de publication des guides sur la France.

Des guides gratuits chez le petit futé

Mais tous n’ont pas attendu la fin du confinement pour se relancer ainsi les éditeurs du Petit Futé ont eu une excellente idée : proposer des guides de découverte dans un rayon de 100 km autour des 12 plus grandes villes de France. Mieux ces guides sont gratuits et il suffit de les télécharger via un smartphone, une tablette ou une liseuse. 15 jours seulement auront été nécessaires pour lancer ces douzes volumes réalisés à partir des bases de données de l’entreprise alimentée par les auteurs qui résident pour la plupart en province.

L’avenir sera thématique

Reste maintenant pour les éditeurs à préparer l’avenir, et celui-ci pourrait bien passer par une plus grande thematisation des ouvrages. Ainsi au guide du routard on met en avant des guides sur des micros destinations touristiques.  Plus forcement un département ou une région au sens administratif mais au sens touristique et culturel. Une volonté partagée du coté du concurrent futé. 

Mais il pourra s’agir également de guides destinés à une typologie de clientèle bien particulière. C’est le cas par exemple des « 2 jours pour vivre » d’Amelie Deloffre (Gallimard) qui propose de vivre de reelles aventures sans quitter les limites de l’hexagone dans des régions ou le téléphone portable ne passe pas (il en existe encore !), pour les amateurs de cyclotourisme il existe également  Vélo Autour du Monde (lonely planet) qui regroupe les plus beaux parcours cyclotouristes de la planète. Enfin les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur dans Escales Etranges de Patrick Baud  (dunod) qui nous invite à découvrir la face cachée de 7 grandes villes touristiques de Tokyo à Londres en passant par Paris. Une découverte passionnante loin des guides traditionnels avec à la clé des découvertes qui peuvent faire peur… Mais je ne vous en dis pas plus.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.