Cet hiver qui a débuté en montagne sans les remontées mécaniques pourrait bien être celui des « stations villages » pas totalement centrées sur la pratique du ski alpin. C’est le cas de Morzine.

Morzine le charme des stations-villages
Morzine le charme des stations-villages © Getty / Ian McKinnell

Cet hiver qui a débuté en montagne sans les remontées mécaniques pourrait bien être celui des « stations villages » pas totalement centrées sur la pratique du ski alpin. C’est le cas de Morzine.

Ces dernières années on les avait presque oublié, mais avec la crise sanitaire qui a conduit à la fermeture des remontées mécaniques, les stations villages risquent bien de faire le plein cet hiver car elles proposent du tourisme à visage humain et pas uniquement centré sur la pratique du seul ski alpin. C’est justement le cas de Morzine, localité située en contrebas de sa petite sœur, Avoriaz. 

Ici, même s’il y a aussi des remontées mécaniques et notamment le célèbre téléphérique du Pléney construit en 1934, ont peut facilement passer une semaine « active » sans dévaler les pentes. Par exemple, bien sûr, vous pourrez pratiquer le ski de fond et le ski de randonnée. Vous pourrez également vous initier à des disciplines plus « extrêmes » comme la plongée sous la glace dans le lac de Montrions, ou plus relaxantes comme le yoga dans la neige ou le shinrin yoku, sorte de méditation dans la nature au milieu des arbres.

Vous pourrez également découvrir la vie du village, une vie très actives avec des dizaines d’artisans comme Nicolas Baud qui, dans sa fruitière, élabore le fromage de Morzine qui ressemble au reblochon. Vous pourrez rencontrer Guillaume Bron qui fabrique les cors des alpes ou des skis.

Bref ici on a de quoi vous retenir loin des pistes avec l'office du tourisme de Morzine

Programmation musicale
L'équipe