Cette année, Berlin va fêter le 30ème anniversaire de la chute du Mur, l’occasion de découvrir cette ville à travers son histoire récente, sa culture et sa gastronomie… végan.

Graffiti sur le mur de Berlin
Graffiti sur le mur de Berlin © Getty / Image Source

Animations, performances artistiques, concerts, etc. c’est peu dire que durant le mois de novembre Berlin va faire la fête pour célébrer le 30ème anniversaire de la chute du Mur.

On y parlera beaucoup de cette journée du 9 novembre 1989 où l’on a vu arriver aux anciens postes de contrôle les premiers Allemands de l’Est épris de liberté.

Les organisateurs des festivités et l’office du tourisme ont même prévu de donner la parole à des témoins de l’époque qui viendront partager leurs souvenirs lors de différentes cérémonies.

Une occasion pour les visiteurs de découvrir ou redécouvrir la ville

Une visite qui doit forcément commencer par les « classiques » du tourisme berlinois : la porte de Brandebourg, le parlement, le Reichstag pour son dôme de verre et son architecture intérieure ultra moderne. Mais ensuite, mettez le cap au nord pour découvrir le Mémorial du Mur qui permet de comprendre ce qu’a été la vie quotidienne de part et d’autre de ces immenses blocs de béton. Ensuite vous pourrez prendre la direction d’Alexanderplatz pour découvrir son architecture symbolique du communisme triomphant et vous rendre à l’East Side Gallery, gigantesque galerie d’art à ciel ouvert sur 1,3 km. Là, les blocs de béton qui constituaient le mur ont été laissé pour permettre à des artistes de rue du monde entier de s’exprimer.

Enfin, ne manquez pas le musée de la DDR (Allemagne de l’est) où vous pourrez vous mettre au volant d’une traban, vous transformer en espion ou encore regarder les programmes télé de l’Allemagne de l’Est. 

Une ville verte

Pour s’en convaincre il suffit de mettre cap au sud ou l’ancien aéroport de Tempelhof. Ce lieu connut son heure de gloire lors du blocus de Berlin en 1948/1949 par les troupes russes. Il fut alors utilisé comme base par les militaires Américains et Britanniques qui avaient mis en place un véritable pont aérien pour alimenter la ville.

Fermé depuis 2008, l’aéroport est aujourd’hui un immense espace de loisirs pour les Berlinois… et les touristes. On peut circuler en vélo ou en roller sur les anciennes pistes et autour de celles-ci des habitants ont créé des jardins potagers. On peut y venir librement, y compris avec son barbecue. C’est un des endroits les plus chaleureux de la ville.

Et puis après l’effort, le réconfort, n’oubliez pas que Berlin est la ville du monde qui concentre le plus de restaurants végan, y compris gastronomiques, et parmi eux, Fréa, l’une des meilleurs tables européennes du genre à découvrir.

Enfin, sachez que pour circuler dans Berlin, il existe une carte pour les touristes la WELCOME card qui regroupe un forfait dans les transports publics et des entrées gratuites ou à prix réduits dans les musées et lieux d’expositions comme la célèbre tour de la télévision (20 euros pour 48h).

Aller plus loin : 

De briques et de sang : un excellent documentaire d'Arte sur l'histoire du mur

la chute du mur : les 30 ans   l'histoire de la chute du mur

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.