Au risque de paraphraser André Malraux, on peut dire que dans l'avenir le tourisme sera durable ou ne sera pas. Et dans ce domaine de nombreuses initiatives existent et se developpent.

Il est nécessaire de maîtriser le flot des tourisme comme ici à Dubrovnik.
Il est nécessaire de maîtriser le flot des tourisme comme ici à Dubrovnik. © Radio France / Philippe Lefebvre

Prenons un exemple celui du transport aérien qui représente 2% des émissions de co2 au niveau mondial... évidement c'est un problème...  mais il faut savoir qu'en à peine 50 ans les émissions de co2 dans l'aérien ont diminué de 80%... mieux encore.... aujourd'hui un avion comme l'airbus A350 consomme 25% de kérosène en moins que ses concurrents les Boeing  triple 7 ou 787 dreamliner ... et dès le printemps prochain Air France testera sur la ligne paris San Francisco un carburant utilisant de l'huile et des graisses non comestibles avec la encore un objectif de réduction des émissions de co2 de 50% à l'horizon 2030...

Alors c'est plutôt bien pour l'environnement et en plus quand on utilise moins de kérosène logiquement on économise de l'argent...

Donc vous le voyez pour faire des gestes significatifs pour l'environnement il n'est pas forcement nécessaire de créer de nouvelles taxes plus ou moins vertes.

Et  on voit que les clients sont de plus en plus regardant au moment d'acheter leur voyage... le développement durable devient une chose qui compte : l'impact sur les populations, l'impact sur l'environnement, ils sont même prêt à payer un voyage sensiblement plus cher  pour financer des programmes de reforestation ou mieux encore d'accès à l'eau potable ou à des salles de classes.

Certains tour operator l'affichent clairement et en font une sorte d'argument commercial... d'autres agissent plus discrètement en proposant à leurs clients lors de leur voyage d'aller visiter un site ou un village qui profite déjà des retombées de ce tourisme durable

Un tourisme durable qui a depuis 2 ans maintenant ses palmes, ses distinctions créées par les associations Agir pour un Tourisme Responsable et Acteurs pour le Tourisme Durable  ainsi que par le site professionnel tourmag.com ou l'on s'aperçoit que la durabilité touristique est loin d'être anecdotique.

Prenons l'exemple des paquebots de croisière... l'année dernière une compagnie La Méridionale a été distinguée pour avoir mis en place un système qui permet au bateau une fois à quai de se brancher sur le réseau électrique plutôt que de faire tourner ses moteurs et de polluer les ports.

Autre exemple la chaine d'hôtel de luxe Barriere a créé en interne un challenge anti gaspi pour répondre à un autre fléau celui du gaspillage alimentaire

Enfin uns start up UNISOAP s'est lancée à Lyon  dans le recyclage des savons des hôtels...

tout cela pour vous dire qu'au-delà des déclarations des prophètes de malheur qui souvent scient la branche sur laquelle ils sont assis... au-delà des taxes que l'on dégaine histoire de montrer que l'on travaille sans avoir pris conscience de la réalité plus complexe du monde du tourisme... et bien qu'il y a beaucoup de gens qui agissent... ils ne font pas forcement la une... mais s'il y a un conseil que je peux vous donner c'est d'aller sur le site...palmes du tourisme durable.com vous pourrez aussi  voter pour celles et ceux qui à vos yeux présentent les projets les plus porteurs d'avenir.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.