La discrète Géorgie ouvre de plus en plus ses portes aux touristes qui veulent connaitre cette ex terre de l'URSS, un voyage en dehors du temps plein de spiritualité et de nostalgie.

Le Mont Kazbek, l'un des plus hauts sommets du Caucase. Il culmine à 5 047 mètres d'altitude en Géorgie.
Le Mont Kazbek, l'un des plus hauts sommets du Caucase. Il culmine à 5 047 mètres d'altitude en Géorgie. © Radio France / Philippe Lefebvre

Indépendante depuis 1991, la Géorgie veut s’imposer comme une des nouvelles destinations touristiques qui compte. C’est d’ailleurs une des priorités du gouvernement du pays.

Aujourd’hui la Géorgie reçoit déjà 4,8 millions de touristes par an et le tourisme représente 20% des recettes du pays confirme l’ambassadeur de France à Tbilissi la capitale du pays dirigé depuis 2018 par Salomé Zourabichvili ancienne diplomate française.

Mieux dans les prochaines années les mont du Caucase pourraient rejoindre la liste des spot de choix pour amateurs de ski.  Des stations sont en construction avec la participation d'entreprises françaises.

Pour venir en Géorgie, les touristes n’ont pas véritablement le choix car il n’y a que 4 vols par semaine (Air France ou Georgian Airways) et bientôt plus que deux durant l’hiver. Mais ensuite vous pourrez découvrir un pays attachant.

Église de la Trinité de Guerguéti sur le Mont Kazbek
Église de la Trinité de Guerguéti sur le Mont Kazbek © Radio France / Philippe Lefebvre

Votre visite devra forcement débuté par Tbilissi, la capitale. Si la ville n’est pas extraordinairement passionnante vous pourrez tout de même vous perdre dans les ruelles de la vieille ville et vous arrêter devant l’étrange tour-horloge digne d’un décor d’Alice au pays des merveilles et qui marque l’entrée du célébré théâtre de marionnettes Rezo Gabriadze. C’est un des hauts lieux de la culture géorgienne dont le maître des lieux est connu dans le monde entier. Assister à une représentation vaut le détour mais il vaut mieux réserver à l’avance car le théâtre ne peut recevoir que 50 spectateurs par représentation.

Ensuite vous pourrez mettre cap à l’ouest pour découvrir les rives de la mer noire ou mettez cap au nord pour prendre de la hauteur en faisant l’ascension du mont Kazbek (5047m) l’un des plus hauts sommets du Caucase. Ici on vient respirer l’air frais des montagnes mais aussi partager un moment de spiritualité avec les pèlerins orthodoxes qui se rendent à l’église de la trinité de Guerguétie ou jadis les pèlerins, y compris russes, se rendaient pieds nus.

Au retour vous ne pourrez pas manquer la forteresse d’Ananouri située sur une ancienne route militaire construite par l’armée rouge et ensuite repartez vers l’ouest pour découvrir Gori. Cette petite ville n’a strictement aucun intérêt si ce n’est qu’elle abrite un musée à la gloire de Staline.

Le lieu construit en 1957 n’a guère évolué depuis sa construction, le décor vieillot n’est pas sans rappeler l’époque ou ici vous étiez en URSS et les dames âgées qui vous guideront dans le sanctuaire qui comporte, une exposition, la maison natale de Staline et son train blindé vous montreront qu’aujourd’hui encore le dictateur a des fans (surtout du 3e Age).

La Toutchela, la gourmandise préférée des géorgiens.
La Toutchela, la gourmandise préférée des géorgiens. © Radio France / Philippe Lefebvre

Enfin de retour vers la capitale vous traverserez les vignobles géorgiens et vous ne pourrez manquer de déguster la cuisine locale avec un service très particulier  ou l’on recouvre l’intégralité de la table de plats à partager. Et en fin de repas (si vous pouvez encore…) vous devrez goûter la Toutchela une friandise qui ressemble à une longue bougie et élaborée avec des noix du jus de raisin et de la farine. Le produit a un peu la texture de la cire mais c’est délicieux.

Pour vous rendre en Géorgie :

Air France et Georgian Airways proposent 4 vols directs par semaine au départ de Paris sinon il faut transiter par Istambul

Salaun Holidays l'un des rares tour operator français à proposer cette destination organise des circuits de 12 jours à la découverte du pays

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.